Art Martiaux Pays de Gex

Reprise des cours le lundi 17 septembre 2018

Attention, les horaires ont été modifiés, veuillez consulter la page horaires

Inscriptions en ligne

Pour connaître nos horaires et nos tarifs

S'inscrire

Le Karaté

Les traditions

Maître Gichin FUNAKOSHI (1868-1957)

Il est originaire d'Okinawa, plus précisément de Shuri. Le palais de Shuri est, bien que totalement restauré après d'importantes destructions, l'un des plus authentiques joyaux du Japon traditionnel.


De l'avis de nombreux experts et exégètes de l'Histoire des Arts Martiaux en général et du Karate-Do en particulier, Maître Gichin FUNAKOSHI, fondateur de l'école "Shôtôkan-Ryû", est considéré comme le père du Karaté "moderne", dont sont issus la plupart des styles, écoles et variantes que nous connaissons aujourd'hui.

Il a d'abord su allier le traditionalisme ancestral du berceau d'Okinawa avec les réalités exigeantes du Japon d'avant et d'après-guerre, puis a permis qu'une pratique quasi-ésotérique devienne structurée et accessible au monde entier.

Tout en veillant à transmettre la véritable essence du contenu, il a su réaliser la difficile transition entre le respect du passé et les aspirations des pratiquants de l'ère moderne.



Maître Tsutomu OHSHIMA (1930)

Tout en étant unanimement respecté et considéré comme le "Gardien de la Tradition", Maître Tsutomu OHSHIMA dispense un enseignement résolument tourné vers un Karaté martial, techniquement pur mais d'une efficacité sans faille en combat, conventionnel ou libre, basée sur la simplicité du geste et l'union de l'esprit, de la technique et du corps ("Shin-Gi-Taï").

"Voilà l'authencité des pierres de la source. Ces pierres-là ne s'useront jamais. Celles-là sont bien pour ceux qui ne voient pas celles qui les précèdent, mais ce sont des pierres qui ne durent pas. Le cours de la rivière changera et elles disparaîtront."


Après la disparition de Maître Gichin FUNAKOSHI, beaucoup de ses disciples, devenus à leur tour "Shihan" (ou "Grands Maîtres") sont restés proches de l'esprit originel insufflé par le fondateur, tels Maître Shigeru EGAMI, à l'origine du style Shotokaï, et d'autres.

Cependant, il en est peut-être un, qui a particulièrement voulu et su perpétuer, de la manière la plus pure, les préceptes fondamentaux guidant le pratiquant sur la Voie martiale dite "traditionnelle". Il s'agit de Maître Tsutomu OHSHIMA, né le 6 août 1930, dont l'enseignement se veut être le reflet immuable des valeurs authentiques du Budo.

Dans sa démarche, constamment axée sur l'amélioration de l'individu par la pratique sincère et intensive, résonne l'écho de ce principe :

"Celui qui a su se vaincre soi-même est devenu un grand guerrier" (Confucius).